Les suites opératoires de la blépharoplastie

Publié le : 16 juin 20219 mins de lecture

Avec le temps, les paupières subissent d’énormes changements indésirables. Sans intervention, cela peut même rendre le regard toujours fatigué ou encore âgé. Les facteurs qui entrainent cela sont nombreux, il y a par exemple l’hérédité, il y a aussi les dommages solaires. Afin de lutter contre ce problème, la science et la médecine ont mis en place la chirurgie des paupières ou encore la blépharoplastie. Comment cela fonctionne ? Que se passe-t-il après l’intervention ?

La blépharoplastie : qu’est-ce que c’est ?

Le but de cette opération est en fait de corriger les signes de vieillissement qui se situent au niveau des paupières. Cela ne change en aucun cas l’expression du regard. Elle corrige tout simplement et améliore. Avec l’utilisation de cette technique, le regard fatigué ou âgé n’est plus un problème. Cependant, avant d’en pratiquer, il est important de consulter un médecin spécialiste. L’intervention est recommandée seulement s’il est constaté que la peau perd de la tonicité et que les paupières deviennent tombantes. Il se peut également que des poches apparaissent sous les yeux.

La consultation chez un spécialiste est indispensable. Cela permet aussi de définir quel type d’anesthésie est le mieux pour vous. C’est en même temps une occasion de réaliser un examen permettant d’écarter les anomalies ou encore les pathologies comme la sècheresse oculaire. Ce sont des maladies qui nécessitent le plus souvent des précautions particulières afin qu’il n’y ait aucun risque. Lors de la consultation, il se peut que le médecin réalise un interrogatoire ainsi qu’un examen des yeux afin de mieux comprendre le souhait des patients, des indications ainsi que des contre-indications. Toutefois, il recommande d’ailleurs un examen ophtalmologie dans le but d’écarter d’éventuelles pathologies. Puis, un devis complet de l’opération est remis à chaque patient avant de conclure la chirurgie.

Le choix de l’anesthésie : en quoi est-ce important ?

Le choix de l’anesthésie influe beaucoup sur ce qui va se passer après l’intervention. Cela dépend de la discussion qui a eu entre le patient et le praticien. Il y a plusieurs options qui apportent des avantages et des inconvénients. Pour commencer, il y a l’anesthésie locale pure. Il s’agit d’utiliser un produit anesthésiant comme ceux qui sont employés lors des soins dentaires. Ce sont les paupières supérieures qui sont concentrées, mais parfois, les paupières inférieures en sont également touchées. Ensuite, il y a l’anesthésie vigile. C’est une anesthésie locale qui est associée avec des tranquillisants. Elle est administrée par voie intraveineuse. Elle est dans la plupart des cas utilisée pour les patients qui nécessitent des traitements spécifiques. Il y a également l’anesthésie générale ; elle est rarement conseillée par les chirurgiens, elle est uniquement réservée aux patients sensibles et trop émotifs.

Notons que si l’anesthésie n’est pas locale pure, alors le patient doit consulter l’anesthésiste 48 heures avant l’opération. Il devra rester à jeun, cela dit, il ne doit pas boire ou manger quelque chose 6 heures avant l’intervention. Dans tous les cas, il est important de suivre à la lettre ce que demande le docteur ou le praticien.

Les suites de l’opération

Comme toute autre intervention chirurgicale, se rétablir de la blépharoplastie prend du temps, cependant, elle est moins douloureuse. Toutefois, de l’œdème, des ecchymoses ou encore des larmoiements risquent d’apparaitre 4 à 7 jours suivant l’opération. Pour les soulager, il est conseillé d’appliquer des compresses froides sur les zones concernées. Des fois, il peut aussi apparaitre une sécheresse oculaire, de la sensibilité à la lumière, etc. Afin de soulager cela, le mieux est d’utiliser un collyre hydratant. Dans le cas d’une détection d’une infection oculaire, il est préférable de suivre un traitement par un collyre antibiotique.

En ce qui concerne les paupières supérieures, durant les 3 jours qui suivent l’intervention, il est possible de ressentir une gêne lorsque vous fermiez vos yeux ou que vous deveniez même sensible à la lumière. Sur ce cas, les médecins recommandent de porter des lunettes de soleil durant les 3 premiers mois après l’opération.

Pour les paupières inférieures, les effets secondaires sont toujours les moindres. Le plus souvent, ils sont temporaires et ne nécessitent pas de traitement particulier. Il peut y avoir un petit hématome, une gêne oculaire, etc. Dans la plupart des cas, les patients reprennent rapidement leur activité d’avant comme se maquiller, pratiquer du sport, etc. Seulement, afin de limiter les risques le plus que possible, il est toujours mieux de porter des lunettes de soleil.

Quelles sont les complications possibles ?

Cette intervention est pareille que toute autre opération. Cela dit, des complications peuvent apparaitre si le patient ne suit pas les recommandations des médecins. Les risques sont dans la plupart des cas liés à la chirurgie ou encore à l’anesthésie. Cependant, ils sont rares et peu de personnes en sont victimes. Ce sont les infections, les hématomes importants ou encore les anomalies lors de la cicatrisation. Les complications les plus graves concernent la vue, mais heureusement qu’elles sont exceptionnelles. Afin de les éviter, il est dans ce cas nécessaire de toujours demander des avis et des conseils de son docteur. Il est également utile de toujours confier l’intervention à un chirurgien qui exerce dans ce métier depuis des années, qui sait comment gérer les complications et qui assure un suivi  personnalisé et surtout efficace.

Normalement, après l’intervention, le médecin vous prescrit aussi quelques médicaments pour garantir une cicatrisation sans complication. Veuillez respecter les doses indiquées et si possible, procurez-vous les médicaments dont vous avez besoin auprès de la pharmacie. Si vous n’avez pas le temps de vous rendre en pharmacie, vous avez la possibilité de vous rendre sur les pharmacies en ligne. Cela vous évite les déplacements et vous aurait vos médicaments rapidement. Quoi qu’il en soit, vérifiez bien aussi la date sur chacun de vos médicaments. Le plus souvent, le médecin dispose déjà de tous les médicaments nécessaires pour la suite des opérations, mais il se peut qu’il n’ait plus de stock. C’est seulement à ce moment-là que la recherche des médicaments auprès des pharmacies est nécessaire.

Que faire et quoi savoir pour guérir le plus vite possible ?

Après une intervention chirurgicale, le but, c’est de guérir le plus vite possible. N’oubliez pas que cela peut prendre toujours du temps. La sortie peut se faire le jour de l’intervention, que cela se passe à l’hôpital ou bien dans un cabinet spécifique. Si vous le souhaitez, vous pouvez sortir le lendemain. Les antalgiques peuvent suffire pour réduire les douleurs. Ne paniquez pas si vous apercevez des gonflements 4 jours suivant l’opération, c’est tout à fait normal. Les fils sont enlevés par les médecins 4 jours après. Si vous êtes une personne qui aime appliquer des produits cosmétiques et du maquillage sur votre visage, attendez toujours les recommandations de votre docteur.

Prenez du repos et ne faites pas d’effort physique intense. Certes, il est mieux de pratiquer quelques exercices, mais il ne faut pas en faire trop. Concernant les aliments à consommer, privilégiez les légumes, particulièrement les carottes. SI vous remarquez quelque chose d’inhabituel, vous devez informer votre médecin le plus vite que possible. Utilisez les médicaments selon les indications de vos médecins, et cela, même si vous ne ressentez plus de douleur au niveau de vos paupières. Sachez également que le résultat apparait le plus souvent 6 mois suivant l’opération.

Blépharoplastie : comment se déroule l’opération ?
Blépharoplastie : la chirurgie esthétique des paupières

Plan du site